La Vème République est morte !

Qu’on puisse se retrouver aujourd’hui avec une assemblée nationale aux mains de trois « grands » partis politiques aux projets totalement opposés signifie incontestablement la faillite des institutions de la Vème République puisque créées au départ par le général de Gaulle dans le but d’assurer l’indépendance et la cohérence de l’action gouvernementale par rapport aux partis politiques.

Pire encore, elles ont finalement abouti à mettre les citoyens totalement sous l’emprise d’états-majors parisiens qui les manipulent sans vergogne, allant même jusqu’à leur dicter pour qui ils doivent ou ne doivent pas voter ! Et qui les infantilisent en leur faisant « croire au père Noël »,  leur promettant des hausses de pouvoir d’achat alors que plus de social et plus d’écologie, c’est forcément plus de taxes et plus d’impôts et donc moins de pouvoir d’achat.

Partis politiques qui enfin s’en mettent plein les poches à l’occasion des législatives, de l’extrême droite à l’extrême gauche, via le 1,6 euro par voix obtenue au 1er tour que leur verse l’État. Système unique en Europe et sur lequel ils sont évidemment tous des plus discrets. C’est ainsi que grâce à leurs électeurs le RN et le FG vont pouvoir toucher environ 15 millions d’euros d’argent public chaque année, sachant qu’en plus les campagnes électorales leurs sont totalement remboursées puisqu’ils font plus de  5%. 

En tout cas, pour le Gouvernement Provisoire de Bretagne la Vème République est morte !  

Et le temps est venu de la remplacer au plus vite par une VIème République, avec une Constitution de type fédéral, comme c’est le cas dans tous les pays qui nous entourent, et avec donc pour idée maitresse de donner le maximum du possible aux collectivités locales pour ne laisser que le minimum du nécessaire à l’État.

Claude Guillemain-Charlez

Laisser un commentaire